Monnaies et médailles

Durant son règne, Napoléon cultiva son image par le biais de la propagande. Outre les méthodes « traditionnelles », il utilisa médailles et médaillons pour promouvoir le régime consulaire, puis impérial. De fait, il fit frapper plus de médailles durant les quinze années qu’il passa au pouvoir que Louis XV et Louis XVI réunis.

Médaille Sacre

Médaille frappée à l’occasion du Couronnement de Napoléon 1er, 1804. Bronze, 43 mm. 

Elle est référencée dans le guide de Bramsen sous le numéro 333. Au revers, quelques lettres, plus grandes que les autres, forment – en étant réunies – le millésime « 1804 ».

Jeton Couronne de fer 1805

Jeton de l’ordre de la Couronne de Fer du royaume d’Italie, 1805. Bronze, 33 mm. 

Médaille roi de Rome

Médaille commémorant la naissance du roi de Rome, 1811. Frappe d’essai, plomb, 68 mm.


Sitographie.